· 

NOUS DEVONS FAIRE FRONT, MAINTENANT !

Notre cagnotte ne bouge pas et c'est inquiétant pour la suite...

 

 

Inquiétant car de leur côté, les chasseurs, suite à l'annonce de l'interdiction de chasse avec des podencos, s'organisent.

Le président de la fédération de chasse du 66 tente de justifier l'utilisation des podencos par la prolifération massive des sangliers. Seuls les podencos pourraient en venir à bout selon lui !

 

Inquiétant car certains chasseurs persistent et signent avec des propos comme : "ils peuvent venir le Cercle de la honte, moi j'arrêterai pas de chasser avec des podencos", accompagné d'une petite photo avec un sanglier mort. Quelle misère...

Parce que la plupart des chasseurs aux podencos dont on vous parle ce ne sont pas les chasseurs qui ont leur chien au coin du feu.

Non. Ce sont des chenils sordides, des vies parquées, des chiens-objets...Donc même si vous n'êtes pas complètement anti chasse, nous pensons que cette chasse-là, celle dont on parle, vous n'en voulez pas !

 

Inquiétant car nous sommes convaincus, même si c'est long et fastidieux, que c'est la bonne méthode.

 

À chaque fois que nous avons eu besoin de vous pour un podenco, pour en sauver un, vous étiez là.

 

Et là, non..... sauf des inconditionnels qui sont toujours là, mais nous n'arrivons pas à mobiliser tous les autres.

 

 

On se bouge pourtant. Le parti animaliste a diffusé notre article, la plateforme No a la Caza, le CREL qui nous soutient, certaines assos.

On a le sentiment qu'on est une page dynamique, qui communique, vous nous connaissez depuis 8 ans au moins, même si notre asso est toute jeune. J'espère qu'il y a de la confiance.

 

Qu'on nous suive ou pas, qu'on nous "aime" ou pas, chacun peut par contre reconnaitre le travail qu'on fait et notre engagement infaillible depuis des années pour les podencos.

 

Je pense que vous savez que nous sommes déterminés, cette première victoire vous le montre.

 

 

Pour ma part, cela fait 12 ans que je milite pour les podencos, je suis famille d'accueil et j'en ai accueilli plus de 30 à mon domicile et je continuerai. Mais je sais aussi que c'est un puits sans fond, cela change une vie mais cela ne change rien dans le fond. D'autres prennent leur place et meurent...

 

 

Pour changer vraiment les choses, il faut faire respecter la loi.

 

Oui c'est long, le soulagement et la gratification ne sont pas immédiats, oui, tout ça c'est vrai.

Mais que faire alors? Continuer à être la recyclerie des chasseurs ? Car c'est ça qu'on fait, on recycle leurs chiens, et dans le même temps, sans le vouloir, on leur évite plein de problèmes !

Pourquoi l'état s'en mêlerait-il ? Pas de meute de chiens errants, pas de cadavres de chiens de chasse partout, pas de plaintes par centaines pour maltraitance. Rien à faire, rien à traiter, c'est donc tout bénéfice pour les chasseurs et l'état français.

 

Mais dites vous bien que pour nous c'est par contre une peine à perpétuité. Cela ne s’arrêtera jamais.

 

 

Si vous saviez à quel point ça nous coûte aussi, en énergie mais aussi en argent. L'association ne prend pas la nourriture en charge des accueils, la plupart du temps on prend l'essence à notre charge, on prend les frais de domiciliation, Fanny ne se fait pas rembourser 1 centime de la matière qu'elle achète pour les colliers, notre propre trésorière fait des dons. Ce sont des centaines d'euros par an que nous injectons dans notre propre association. Parce qu'on y croit ! Parce qu'on n'arrêtera jamais de se battre pour nos chiens, jamais.

Qui s'en préoccupe de nos podencos ? Personne ne fera ce travail à notre place.

 

 

Alors pour les podencos, parce que pour une fois on a la loi pour nous, même si bien sûr on sait que la justice n'est pas toujours juste, soyons unis et solidaires !

 

Notre asso c'est votre asso, les podencos ont besoin de l'engagement de tous !

 

Forçons les chasseurs et l'état français à prendre leurs responsabilités en portant plainte.

 

 

Nous comprenons que certains ne puissent pas donner.

De la même manière que mendier nous est assez insupportable, il n'est pas question que nous culpabilisions qui que ce soit de ne pas donner.

Si vous ne pouvez pas donner, vous pouvez par contre partager notre cagnotte.

 

Les chasseurs, eux, vont se battre pour continuer à exploiter les podencos et pour continuer à traquer et massacrer des animaux sans défense. Alors faisons front commun ! C'est maintenant !

 

 

 

Katia du Cercle des Podencos

Vous pouvez aussi nous aider par Paypal, virement ou en adhérant au groupe Teaming.

Toutes les modalités sont ici.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Pour faire un don par chèque ou virement, les modalités se trouvent dans la rubrique Comment nous aider?



NOTRE BLOG PODENCOSTORY
NOTRE BLOG PODENCOSTORY

Dernière mise à jour le 29-6-2020